REALITES ECONOMIQUES V/S REALPOLITIk DE JUGNAUTH

Le pays entier finira par comprendre avant longtemps que la démagogie ne mène pas un peuple vers le salut mais vers la ruine. La campagne électorale de Pravind Jugnauth ne connait pas de fin. Mais les réalités économiques ne sont pas gouvernées par les caprices de gamin qui ne veut pas lâcher son sucredose. Elles s`abâttent sur un pays comme les forces de la nature. Elles obeïssent aux même lois: celles de la réalité objective. Maurice est au bord d`une crise économique qui se profile inéluctablement à l`horizon.En voici les preuves:

1. Maurice a été `downgraded` en catégorie 2 par l`Inde pour ce qui des investissements vers son sol en passant par le centre financier mauricien. Cela aura un impact négatif très conséquent sur notre économie car les investisseurs potentiels refuseront d`opter pour un centre offrant moins d`avantages que d`autres. Ainsi on risque de perdre non seulement les clients potentiels mais aussi ceux qui y sont déjà. Le voyage mystérieux de Pravind en Inde a comme vrai motif une portée politique. Il est allé labourr le terrain pour de nouvelles négociations avec l`Inde afin d`éviter la catastrophe à venir. La délégation qui se presse pour partir discuter avec les homologues indiens sont conscients que les mêmes lois `économiques`s`appliquent la-bas comme ici. Ce n`est pas sur le slogan de `Hindutva`proclamé par Dulthumun & co. dont Pravind a été complice que les économistes indiens envisagent l`avenir économique de leur pays mais sur les règles immuables d`une science qui ne tolère aucun compromis. Sinon c`est la faillite. C`est donc ici et pas en Inde que se trouve la solution. Mais elle ne viendra jamais aussi longtemps que Pavind restera à la merci de `Lakwizin`...et encore moins sous ce Gouvernement.

2. Les gens raisonnables commencent à saisir l`ampleur de la catastrophe financière vers laquelle le` Metro`entraîne le pays. A ce jour personne n`a pu convaincre même le plus naïf de nos citoyens que ce tram sera rentable. Anerood Jugnauth l`avait bien dit et on n`a pas droit de l`oublier. Le gouvernmeent travailliste s`était refusé de précipiter les choses et il avait raison. Par contre les Jugnauth ont changé de langage aussitôt au Pouvoir. Pourquoi? Les milliards qui se mettaient à miroiter devant leurs yeux auraient eu l`effet de sirène. Avec le `Metro` version Jugnauth les citoyens innocents qui n`ont rien à faire avec ce projet seront quand même obligé de payer les pots cassés car il faudra bien couvrir les énormes déficits à venir même si la bienveillance des créanciers vont donner un peu de surcis. Déjà tous les Mauriciens paient indirectementpour faire rouler le `Metro` grauitement. Cela coûte Rs.1.2 millions par jour et on aura déboursé Rs.18 millions pour les 15 jours de `Gratis Mam`. Tout cet argent sort des caisses publiques et non pas des coffres du Sun Trust ou des poches de Ganoo. Alors il faut faire le calcul. Comment faire entrer plus de Rs.1.2 millions chaque jour avec seulement quelque milliers de passagers par jour entre Rose-Hill et Port Louis et vice-versa?

CONCLUSION: On vous promet de faire reparler Anerood Jugnauth au moment du premier bilan financier de`TRAMWAY` nommé `DISTRESS` car le `désir` aura complètement disparu.