SOODHUN - L`ESCLAVE BUSINESSMAN

Dans aucun pays au monde où l`éthique fait partie intégrante de l`exercice du pouvoir est-il permis aux Ministres de s`approprier des biens de l`Etat ou de les distribuer à ses proches. Aucun pays sauf Maurice. Car ici Soodhun l`esclave auto-proclamé d` Anerood Jugnauth avait octroyé à son fils des Pas Géométriques sur lesquels furent érigés des villas qui seraient ensuite commercialisées. Cela s`appelle du `business`. Le comble c`est que la compagnie détenant le titre de propriété se limitait à la famille Soodhun-(Papa, Mama, Piti) et que par la suite les parents allaient vendre au fils leurs parts respectives pour Rs. 14 Millions(sur papier). Il fallait le faire car une belle transaction se concoctait en coulisses. Toute la propriété allait être vendue à des Chinois pour la somme astronomique de Rs.48 Millions. Pour pouvoir le faire il aurait fallu obtenir l`aval du PMO et Anerood Jugnauth ne pouvait refuser d`approuver le transfert du bail aux noms des Chinois car son esclave allait empôcher une pactolle sans précédent. 

 

On comprendra que tous les mics-macs concernant les ventes et transferts d`actions n`étaient que des subterfuges pour rendre la chose moins vulnérable légalement. Les grands défenseurs des Jugnauth dans les milieux des affaires et dans certains cercles socio-culturels apprécieront la portée immorale de cette affaire. En effet c`est une transaction immorale et personne au monde ne peut venir justifier une telle pourriture au nom de `Business`. Seul dans un Gouvernement des Jugnauth qu`on peut voir de telles malprôpretés.

 

Mais l`histoire ne se termine pas là. Qui a fait le `screening` des acheteurs? Est-ce qu`il s`agit de `Clean Money`? En France les Autorités viennent de saisir dix Châteaux d`une valeur de plusieurs millions d`Euros achetés par des Chinois parce que l`enquête menée dans ces cas ont révélé que l`argent utilisé pour cet achat provenait de grosses sommes détournées des fonds publics chinois. Il faut savoir que les Chinois ont acheté pas moins d`une soixantaine de châteaux en France. A Maurice, sous les Jugnauth, les fraudeurs pourront même acheter des passeports et la nationalité. On viendra nous raconter des histoires sut le contôle etc. mais avec ce que noius avons vu dans le cas Soodhun on peut dire avec certitude que tout ne sera que des `eye wash`. Nous sommes en présence d`hommes sans scrupules qui ont une seule chose en tête: se faire de l`argent et accumuler autant de richesses possibles pendant qu`ils sont au Pouvoir. Mais aux prochaines élections ils devront faire face à tous les scandales qu`ils ont accumulé et après , quand le peuple les aura jeté à la poubelle , une autre phase va s`ouvrir : `zotte tou pou bizin rende compte`.

 

Comme en France , les biens mal acquis et mal vendus devront revenir à l`Etat et les fraudeurs- acheteurs et vendeurs- devront se retrouver derrière les barreaux.