Suicide du constable Hurreechurn:Que va dire Jugnauth?

Les Autorités policières ont déclaré que le constable Hurreechurn qui était détenu au `Detention Center` de Moka s`est suicidé. Il avait été arrêté avec deux kilos et 88 grammes d`héroïne , d`une valeur marchande de Rs. 30M, à l`aéroport de Plaisance Mardi 25 Octobre. La cellule est dôtée de caméra de surveillance mais elle ne fonctionnait pas apparement car il n`y aucune image enregistrée. Il faut donc se fier au dires des policiers. Depuis l`arrivée de Jugnauth au Gouvernement, pas moins de 175 policiers ont été suspendus pour divers délits ,dont sept liés à la drogue. Il y a parmi eux des membres de la VVIPSU. La situation du côté du trafic de la drogue est devenue très alarmante. Elle nous rappèle le fléau des années 80`s quand c`est le même Anerood Jugnauth qui était Premier Ministre. Qui ne se souvient pas du scandale `Amsterdam Boys`? Pourquoi est-ce que le problème de la drogue prend de l`ampleur à chaque fois qu`Anerood Jugnauth est Premier Ministre? Le drame est que désormais c`est tout le pays qui est infesté de ce mal. Les drogues synthétiques ont fait leur apparition à partir de 2015 et font un ravage au sein de la jeunesse , surtout les étudiants. Le Ministre Gayan a tourné en ridicule tous ceux qui ont tiré la sonnette d`alarme. Il a démontré le même cynisme et la même arrogance qui caractérisaient les lieutenants  d`Anerood Jugnauth dans les années 80`s. A l`époque ils parlaient de finir les résidents de certains quartiers de Maurice avec de la drogue. Aujourd`hui l`histoire semble vouloir prendre sa revanche. Ce n`est pas ces quartiers seuls qui sont menacés mais les villages dans leur ensemble sont devenus les proies de ce monstre qui ravage notre jeunesse.

 

Alors il faut répondre à certaines questions pertinentes: Quand sous le Gouvernement de Navin Ramgoolam , un certain Ramlogun , qui avait été arrêté par la police suite à une affaire de cambriolage au campement de l`ancien Premier Ministre, avait été découvert mort dans sa cellule la Police avait fait la même déclaration c-a d que le détenu s`était suicidé. L`enquête qui en avait suivi était arrivée à la même conclusion. Mais Anerood Jugnauth continuait sans cesse à répéter qu`il y aurait eu `cover-up` et passait son temps à distiller des doutes dans l`esprit de la population. Mais qu`est-ce qu`il va dire maintenant? Est-ce qu`il va mettre en doute la conclusion de sa propre police ? Dans l`autre cas il avait tourné en ridicule la version de la police parce qu`il ne pouvait pas comprendre comment une personne peut se pendre en position assise. Mais dans le cas du constable Hurreechurn c`est éxactement la même chose. Mais ici les doutes sont d`une autre nature: s`agissant d`une affaire de trafic de drogue avec des millions en jeu il est permis de se demander à qui profite le "suicide"?

 

Anerood Jugnauth et tous ses "esclaves" et suiveurs feraient bien de marquer une pause et se poser les bonnes questions: Est-ce qu`il ne serait pas possible que des sinistres personnages, dont le seul but est de se faire de l`argent facile, profitent de ce genre d`occasion où le   Gouvernement s`acharne sur les règlements de compte au lieu de se concentrer sur les vrais problèmes du pays, pour se livrer à leur sâle besogne ? Comment expliquer une telle dégradation au sein de la police qui est censée protéger la population sinon par le fait qu`il y a un sentiment de protection quelque part? Les observateurs avisés n`auront pas manqué de noter une recrudescence de certains délits à chaque  fois qu`Anerood Jugnauth arrive au pouvoir. C`est une sorte de"pattern" qui refait surface. L`explication est simple: ceux qui connaissent bien le style de l`homme profitent de l`occasion pour appliquer leur agenda spécifique alors que le principal concerné est lui obsédé par son programme de vengence. Résultat : il n`y a même pas de Gouvernement!!!

admin.