Trump et la Russie : l'ex-conseiller américain à la Sécurité prêt à témoigner

L'ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, Michael Flynn, a proposé au FBI et aux parlementaires enquêtant sur les liens de proches du président américain avec la Russie d'être entendu en échange d'une immunité.

Michael Flynn, ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, a proposé de témoigner devant les commissions parlementaires enquêtant aux États-Unis sur d'éventuelles interférences de la Russie dans l'élection présidentielle américaine, à condition de bénéficier d'une protection contre toute "poursuite injuste", a annoncé jeudi 30 mars son avocat Robert Kelner.

"Le général Flynn a certainement une histoire à raconter et il est très désireux de la raconter si les circonstances le permettent", a déclaré Robert Kelner dans un communiqué. Un tel témoignage permettrait de faire la lumière sur les conversations qu'a eues Michael Flynn l'an dernier avec l'ambassadeur russe aux États-Unis, Sergueï Kislyak, alors qu'il conseillait Donald Trump sur les questions de sécurité nationale dans le cadre de la campagne de l'homme d'affaires, élu président des États-Unis le 8 novembre.