Vente de bétail contamine – Le Cafouillage et prise de risques insensée

Le Ministre S.Soodhun, aurait-il fait pression pour lever l’interdiction de la vente de bétail contaminé au public ?

 

Le Ministre Seeruthun avait déclaré qu’il n’était pas question de vendre le bétail des fermes Socovia, Soreefarm et Jhurry à cause de la contamination de fièvre aphteuse. Pourtant, dimanche cette interdiction fut levée et la vente du bétail autorisée. A-t-on mesuré les risques de propagation de la maladie à toute l’ile ?

 

L'Association des Vétérinaires s’insurge contre cette décision tout en soulignant le non-respect des normes de la World Organisation of Animal Health, qui stipule que, dès qu’un animal se trouve dans une ferme infectée, il est contaminé et n’est pas sain, même s’il ne présente pas des symptômes de la maladie. Pour preuve, un des animaux vendus par une ferme dimanche, fut retrouvé mort le lendemain matin chez un particulier.

 

La FAO – Food and Agriculture Organisation, confirme le risque sanitaire découlant d’une telle décision.

 

Ne courons-nous pas le risque de voir tout le cheptel bovin local contaminé ?

A.J